Avec Hollande ou Sarkozy, les Qataris sont nos amis