[Infographie] A l’UMP, la guerre des boules puantes fait rage