« Indignez-vous ! », lorsque la justice devient injuste...

« Indignez-vous ! » lorsque la justice devient injuste…

18/07/2014 – PARIS (NOVOpress) – Indignez-vous !, cet opuscule de Stéphane Hessel, dont il est encore permis de ne pas partager toutes les idées, a au moins le mérite de défendre l’idée selon laquelle l’indignation est le ferment de l’« esprit de résistance ».

Mardi 15 juillet 2014, le TGI de Cayenne a condamné à neuf mois de prison ferme assortie d’une amende de 50.000 euros et de cinq ans d’inéligibilité, Anne-Sophie Leclère, commerçante de 33 ans, propriétaire d’un magasin d’articles de pêche et ex candidate FN à Rethel, dans les Ardennes. Le même TGI a par la même occasion, poussant sa partialité à son paroxysme, condamné le FN à 30.000 euros d’amende, faisant fi que le droit français était censé exclure la responsabilité pénale d’une personne morale pour les délits relatifs à la liberté d’expression.

Cette parodie de justice serait risible, si ce n’était pas grave…

Régulièrement, certains « jeunes » sont, par exemple après avoir lynché une personne qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment, condamnés à de la prison avec sursis au pire, à un simple rappel à la loi la plupart du temps.  Ils peuvent parfois être juste interpellés après avoir agressé des policiers à coups de marteau…

On peut donc imaginer que cette commerçante de Rethel, vu l’ampleur de sa condamnation, a tout au moins fomenté un coup d’état… que nenni, elle a outrageusement placé un photomontage sur sa page Facebook, qui montrait d’un côté un petit singe et de l’autre Christiane Taubira, la garde des Sceaux, assurant par ailleurs que cela n’avait « rien à voir avec du racisme », s’excusant de plus par la suite.

Même s’il est légitime qu’elle ait été  jugée et condamnée, « selon le code pénal », il est évident qu’elle ne méritait pas une condamnation d’une telle lourdeur. Les vrais délinquants, ceux qui pourrissent au quotidien la vie des honnêtes gens, qui ne sont pas ministres, doivent s’esclaffer… Les victimes desdits délinquants, qui doivent se taire, si ce n’est se terrer, doivent… encaisser encore une fois.

« On ne sort de l’ambiguïté qu’à ses dépens », affirmait le Cardinal de Retz. Les juges de Cayenne, dont l’un d’entre eux appartient au Syndicat de la Magistrature, qui est clairement à la botte de notre Ministre de l’injustice, et le «mouvement Walwari » (association indépendantiste créée en Guyane par ladite Ministre) ne font pas dans l’ambiguïté, et ils savent qui peut influer sur leur carrière…

« Tout ce qui est excessif est insignifiant ». Cette phrase de Talleyrand, que nos politiques aiment reprendre à tout vent, ne s’applique pas en l’espèce. « Plus le mensonge est gros, plus il passe » semble malheureusement plus approprié.

Crédit image : Frachet, via Wikipédia, (cc).