En fait, on devrait laisser tranquillement le Qatar organiser le Mondial 2022