« Nerveux à cause du Ramadan », il casse une poêle sur la tête de sa femme

« Nerveux à cause du Ramadan », il casse une poêle sur la tête de sa femme

05/07/2014 – CEPARANA (Novopress) – Les voisins, dans cet immeuble de la petite ville de Ceparana, en Ligurie, sont habitués aux scènes de ménage. Mais, cette fois, les hurlements étaient particulièrement violents, et on entendait, non seulement les parents, mais les deux enfants de 4 et 6 ans. Les voisins ont donc appelé la police.

À l’arrivée des agents, le mari et la femme étaient en pleine bagarre. Lui tenait encore le manche d’une poêle à frire qu’il venait de fracasser sur la tête de sa femme ; elle était tout en sang. La femme a été transportée à l’hôpital, où les médecins ont constaté, outre la plaie à la tête causée par la poêle, plusieurs lésions au côté et au visage, dues à des coups de poing.

Selon les enquêteurs cités par L’Unione Sarda, le mari reprochait à sa femme de ne pas avoir encore réussi à trouver du travail. « Il semble en outre qu’il était particulièrement nerveux à cause du début du Ramadan (les conjoints sont l’un et l’autre des Nord-Africains de religion musulmane). » La justice examine actuellement la possibilité de donner des suites à l’affaire, quoique la femme n’ait pas porté plainte.

Crédit photo : Suricata, via Wikipédia, domaine public.