Lormont (Gironde) : Les habitants prennent en main leur sécurité

Lormont (Gironde) : Les habitants prennent en main leur sécurité

03/07/2014 – BORDEAUX (NOVOPress via Infos Bordeaux) – Commune de 20 000 habitants située dans la banlieue de Bordeaux, la ville de Lormont est la première de l’agglomération à mettre en œuvre un « protocole de sécurité participative citoyenne » qui voit des habitants prendre en main la sécurité de leur quartier.

Dans un communiqué de presse, le maire Jean Touzeau donne des explications sur ce projet : « La Ville, l’État et l’autorité judiciaire signent le 1er protocole de sécurité participative citoyenne de Lormont avec Jean-Paul Folletti et Stéphanie Micouleau, habitants référents volontaires représentant la zone Impasse des Potiers (…) Ce partenariat prévoit notamment de renforcer l’action de proximité en systématisant la relation entre les autorités et la population, de positionner le citoyen volontaire comme l’intermédiaire entre la population et les autorités et de nommer des agents référents de la Police Nationale ».

Pour le maire socialiste, « cela doit permettre de faire reculer le sentiment d’insécurité », sentiment tout à fait relatif puisque le Front national a terminé en tête aux dernières élections européennes dans cette commune où le nombre d’immigrés est largement supérieur à la moyenne départementale.

Bernard Rivaillé, adjoint délégué au Développement social des quartiers à la mairie de Lormont veut également devancer une éventuelle polémique. « Il ne s’agit pas du tout de mettre des espions dans le quartier qui patrouilleraient avec casquette et tee-shirt, comme on l’a vu dans d’autres villes », en référence aux militants de Génération Identitaire qui organisent fréquemment des rondes de sécurité dans les transports en commun de plusieurs villes en France.

Crédit photo : DR.