Droits de l'homme : l'Ukraine pointée du doigt par Human Right Watch

Droits de l’homme : l’Ukraine pointée du doigt par Human Right Watch

03/07/2014 – KIEV (NOVOPress via Bulletin de réinformation)
La nouvelle n’aura pas défrayé la chronique dans la presse occidentale, et pour cause. Car c’est en effet l’Ukraine, et non la Russie, qui se voit pointée du doigt par l’ONG Human Right Watch  dans un rapport paru hier.

En cause ? La répression tous azimuts menée par l’Etat ukrainien à l’encontre des régions indépendantistes de l’est du pays. Tirs de mortiers, recours à l’artillerie et à l’aviation : on est bien loin des frappes chirurgicales, et les chiffres sont éloquents (en Une, copie d’écran d’une vidéo du bombardement par l’aviation ukrainienne, hier, du village de  Kondrashovka dans l’est de l’Ukraine).

Sur un bilan actuel de 356 morts, 257 sont des civils, dont 14 enfants. Le rapport de l’organisation internationale devrait cependant rester lettre morte. L’Ukraine n’étant pas signataire des statuts de la Cour pénale internationale, des poursuites ne pourraient être engagées qui sur intervention expresse du conseil de sécurité des Nations unies.

Crédit image : DR.