Irak : François Hollande dans le déni de réalité permanent

Irak : François Hollande dans le déni de réalité permanent

24/06/2014 – PARIS (NOVOpress) – Pour François Hollande, c’est donc à cause de Bachar el Assad que les terroristes musulmans aidés par les États-Unis et financés par les pays du Golfe attaquent l’Irak. Voici un extrait du communiqué de la présidence de la République du 19 juin :

La crise en Irak est aussi une conséquence dramatique de la situation en Syrie. Bachar el-Assad entretient de longue date des relations troubles avec les groupes terroristes, qu’il ne combat pas mais instrumentalise contre l’opposition syrienne. La guerre qu’il poursuit contre son propre peuple favorise la constitution d’une zone ouverte aux terroristes entre la Syrie et l’Irak.

Pas un mot bien entendu sur le rôle des États-Unis qui, par leur attaque injustifiée en 2003 d’un pays souverain et laïc comme l’Irak, ont totalement déstabilisé la région, ni sur l’aide massive apportée par le Qatar, l’Arabie saoudite et la Turquie à ces terroristes.