#CDM2014 : Fabrice Robert, président du Bloc identitaire, écrit une lettre ouverte aux supporteurs algériens

#CDM2014 : Fabrice Robert, président du Bloc identitaire, écrit une lettre ouverte aux supporteurs algériens

24/06/2014 – PARIS (NOVOpress) – C’est par une lettre ouverte que le Président du Bloc identitaire et fondateur de Novopress, Fabrice Robert, a souhaité s’adresser aux supporteurs de l’équipe d’Algérie. Prenant acte des émeutes successives impliquant les supporteurs de l’équipe d’Algérie à chaque rencontre des “Fennecs”, Fabrice Robert en appelle au courage et à la cohérence des populations algériennes installées sur le sol français.

Vous aimez l’Algérie ? Alors partez vivre là-bas ! Soyez courageux ! Ce pays a des ressources naturelles énormes, c’est à vous de les exploiter et de contribuer au développement de l’Algérie. Ce que nous vous proposons, c’est une remigration dans la dignité sur le sol de vos ancêtres et dans l’intérêt de nos deux peuples. Nous, Français, ne souhaitons pas un conflit communautaire. Vous, Algériens, avez tout à gagner à vous ré-enraciner. Car l’identité hors-sol n’existe pas. Elle conduit aujourd’hui, en France, à une schizophrénie porteuse de violence et de racisme entre les communautés.

La remigration est-elle impossible ? Non et l’histoire l’a montré… En 1962, plus d’un million d’Européens ont quitté en un mois l’Algérie pour un voyage sans retour. Pourtant, depuis 130 ans, on leur disait qu’ils étaient chez eux là-bas. Et pourtant, ils ont du partir. Alors pourquoi le retour de millions d’Algériens – de manière pacifique – sur la terre de leurs ancêtres serait impossible aujourd’hui ?

Vous pouvez donc faire le choix de l’honneur et de la raison en repartant chez vous, ou bien celui de la honte et de la fuite en avant en adoptant une attitude d’ultra-patriote algérien sur le sol français tout en profitant des richesses et de l’hospitalité bienveillante de vos hôtes. Mais sachez que, plus tôt que vous ne le croyez, cette générosité et cette patience risquent de prendre fin.

Afin de faire taire pour de bon les rumeurs de racisme ou d’atteintes aux libertés émanant des propositions du Bloc identitaire, Fabrice Robert précise également que les propositions du Bloc identitaire “sont calquées au mot près sur les textes de lois appliqués depuis plusieurs années à l’encontre des supporteurs stéphanois, marseillais, niçois, lyonnais ou parisiens, et ce sans que nul ne s’en émeuve. Lorsqu’il s’agit de lutter contre les excès éventuels à la sortie de stade de Français de souche, le silence est absolu. Ni les médias, qui prennent votre défense, ni les associations prétendument antiracistes qui nous accusent maintenant de discrimination, n’ont contesté ces dispositifs. En les appliquant aux supporteurs de l’Algérie, nous avons simplement souhaité mettre les autorités face à leurs responsabilités. Comme l’immense majorité des Français, nous en avons assez des violences commises par certains des vôtres à chaque rencontre des « Fennecs ».”

Source : bloc-identitaire.com