Supporteurs algériens à Clichy-sous-Bois (vidéo)

“Viva l’Algérie” : pourquoi minimiser les agissements des supporteurs algériens ?

23/06/2014 – PARIS (NOVOpress)
La presse nationale évoque des scènes de liesse quant à la victoire d’hier de l’Algérie sur la Corée du sud. Et pourtant, très vite, ces dites scènes vont laisser place, dans différentes villes de France, telles Lille, Roubaix, Lyon (quartiers Vénissieux, Vaulx-en-Velin, La Duchère), Grenoble, Maubeuge… à des scènes de guérilla urbaine et ce, malgré des dispositifs de sécurité mis en place par certaines communes.

Est-ce là une manière de manifester « sa joie » ? A Maubeuge et ses environs, les pompiers sont intervenus pas moins d’une centaine de fois. Parmi les différentes villes citées plus haut, ces dernières ont toutes été les témoins des faits suivants : abribus vandalisés, commerces saccagés et pillés, voitures et poubelles incendiées, jets de projectiles lancés sur les forces de l’ordre dont un cocktail molotov à Villiers-le-Bel, certaines lignes de transports en commun stoppées pour des questions de sécurité des usagers, rues paralysées à Clichy-sous-Bois (photo), etc. Qu’advient-il alors des faits non avérés ? Une fois de plus, quel va être le coût pour les citoyens de ces villes qui n’ont rien demandé ?

La presse s’insurge de la dernière campagne du Bloc Identitaire. Et pourquoi donc, la vérité fait-elle peur aux journalistes ? Des consignes ont-elles été données par l’Etat pour tenter de minimiser de tels agissements ? Les sources de ces actes de malveillance proviennent du Monde, L’Express, Huffington Post, Le Progrès, La Voix du Nord… On parle alors d’exagération, de rumeurs, d’extrapolation du phénomène par l’extrême-droite. Lorsque l’information est dévoilée par le Bloc Identitaire, les détracteurs veulent sans doute qualifier cela par un mirage dans le désert.

Force est de constater que l’intégration de certaines nationalités sur notre territoire ne se fasse pas de la même manière. Pourquoi ce type d’incidents n’arrive pas lorsque les équipes allemandes ou italiennes sont sélectionnées ou non ? Il est évident qu’en voyant la prolifération de drapeaux algériens, qu’en entendant le son des « youyous » ou les slogans « Aujourd’hui, on va tout niquer », ces individus n’en ont nulle envie.

Le Bloc Identitaire tire le signal d’alarme depuis maintenant plusieurs semaines, afin d’éviter ce type de « débordements ». Il existe pourtant des mesures législatives pour stopper cela et mettre les vandales derrière les barreaux ! Car il s’agit-là de la sécurité de nos concitoyens qui est en péril. Il est grand temps de prendre les mesures nécessaires qui s’imposent.