« Ah c’est donc ça un solstice ? » « Non monsieur, ça c’est un match de l’Algérie »