Jeune rom lynché dans une cité du 93 : le MRAP accuse l'extrême-droite

Jeune rom lynché dans une cité du 93 : le MRAP accuse l’extrême-droite

Les habitants de la cité des Poètes, à Pierrefitte-sur-Seine, auraient été aperçus habillés en blanc avec des torches le soir où Darius a été lynché.

21/06/2014 – PARIS (NOVOpress) – Mensonge ou aveuglement ? Suite au lynchage d’un jeune rom, Darius, dans la bien nommée cité des poètes à Pierrefitte-sur-Seine, le MRAP (Mouvement contre le Racisme et l’Amitié entre les Peuples) a mis en ligne un communiqué hallucinant, dans lequel ils accusent “des jeunes fascistes” de s’être livré à une “barbarie raciste”. Les mots “Front national”, “fasciste”, “Ku Klux Klan” sont bien sûr associés. Alors que toutes les pistes convergent vers une même origine de ce fait divers (revanche d’un gang de “racailles” cambriolé par des roms), le lobby antiraciste, dans un déni de réalité sublime, en est encore à accuser l’extrême droite.


UNE EXPEDITION PUNITIVE FASCISTE

Capture d’écran

UNE EXPEDITION PUNITIVE FASCISTE A Pierrefitte-sur-Seine une douzaine de personnes revêtues de cagoules ont kidnappé un jeune garçon de 16 ans sous le prétexte même pas avéré, qu’il aurait été à l’origine d’une tentative de cambriolage dans l’après-midi près du bidonville où il réside.

Ils l’ont battu, le laissant pour mort dans un chariot de supermarché

Ce qui s’est passé à Pierrefitte nous rappelle les méthodes fascistes utilisées un temps contre les juifs, un autre temps contre les arabes, aujourd’hui contre les Roms, accusés d’être responsables de tous les maux de la société.

Comment en est-on arrivé là ? Comment sous le prétexte de faire justice, est on arrivé à tenter d’assassiner de la pire façon, un jeune Rom de 16 ans ? A l’instar de manifestants du Front National qui avaient assassiné Brahim BOUARRAM, un jeune arabe qui se promenait sur les berges de la Seine, des jeunes fascistes ont lynché un Rom qui était chez lui.

Face à ce lynchage qui rappelle les expéditions punitives du Ku Klux Klan, le MRAP ne peut que répéter:

NE LAISSONS PAS FAIRE !

Le MRAP 93 demande que tout soit mis en œuvre pour retrouver les auteurs de cette barbarie raciste.

Source : mrap.fr