Mairie de Paris : un trou de 400 millions laissé par Delanoë… et Hidalgo

Mairie de Paris : un trou de 400 millions laissé par Delanoë… et Hidalgo

21/06/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
La calamiteuse gestion socialiste n’est plus à démontrer, comme le prouve ce nouvel épisode à la ville de Paris. C’est le journal Capital qui révèle le pot aux roses. Le nouveau maire Anne Hidalgo qui avait jusqu’alors farouchement nié a été obligé de reconnaître publiquement le trou béant de 400 millions d’euros manquants pour pouvoir boucler le budget de l’an prochain. Le principal mis en cause dans cette gabegie, dont seuls les socialistes ont le secret, est évidemment l’inénarrable Bertrand Delanoë (photo) dont la gestion des deniers publics fut catastrophique ; mais Anne Hidalgo est aussi en cause puisqu’elle était sa première adjointe.

Le nouveau maire socialiste hérite dès lors d’une situation financière désastreuse que seule l’augmentation du prix des impôts pourra raisonnablement régler. Elle qui avait promis de ne point toucher à la fiscalité risque de rompre rapidement avec la confiance des Parisiens. Et l’addition risque d’être salée pour les habitants de la capitale puisque 400 millions d’euros représentent en moyenne 285 € par foyer fiscal ou si l’on préfère l’équivalent des deux tiers du produit annuel de la taxe d’habitation versé à la ville. Reste à l’édile de faire part de la bonne nouvelle à ses administrés.

Crédit photo : Bertrand Delanoë, via Flickr, (cc).