David Cameron aux musulmans sur le sol anglais : « soyez plus britanniques »

David Cameron aux musulmans sur le sol anglais : « soyez plus britanniques »

20/06/2014 – LONDRES (NOVOpress) – Les religieux musulmans au Royaume-Uni qui défendent le terrorisme et refusent la liberté d’expression, l’égalité et la démocratie se verront opposer une vigoureuse défense de « l’identité britannique », a déclaré le Premier ministre David Cameron.

Lors d’une déclaration musclée visant principalement les « prêcheurs de haine », le Premier ministre a indiqué que l’absence de réaction face à ces prédicateurs violents « a permis à l’extrémisme de se développer ».

Il prévoit de profiter du 800ème anniversaire de la Magna Carta pour réaffirmer les valeurs britanniques avec une « Magna Carta moderne ».

Le temps est venu de cesser de « critiquer l’identité britannique », et de dire à tous ceux qui vivent ici que leur refus d’accepter les lois et la vie britanniques n’est « pas une option ».

Le Premier ministre demandera par ailleurs que la Magna Carta devienne partie intégrante du programme scolaire.

Downing Street a souligné que les commentaires du Premier ministre, publiés aujourd’hui dans le Mail on Sunday, visent toutes les communautés de la société britannique, et pas seulement les musulmans. Ses propos indiquent pourtant un changement important sur ce sujet sensible par rapport aux positions des précédents gouvernements, conservateurs et libéraux.

Certains ont fait valoir que des leaders de minorités ethniques non représentatifs pouvaient donner libre cours à la promotion de vues extrémistes, et bafouaient les lois britanniques sur la démocratie, l’égalité des femmes, la liberté religieuse et la tolérance.

L’initiative de M. Cameron est une réponse directe au scandale des écoles de Birmingham où des extrémistes islamistes ont  infiltré des écoles publiques.

Dans ces  écoles à majorité musulmane on enseignait aux enfants que les femmes blanches sont des « prostituées », les garçons et les filles étaient séparés, les événements de Noël étaient ignorés, les tombolas étaient interdites comme étant « non islamiques », et les enfants se faisaient dire, dans les cours de biologie, que la théorie de l’évolution est fausse.

Source : dailymail.co.uk

Crédit photo : number10gov via Flickr (cc)