Maroc : une jeune femme enterrée vivante par erreur

13 juin 2014 | Société

13/06/2014 – FÈS (NOVOpress) – Mina El Houari, jeune française de 25 ans comme son nom ne l’indique pas, ne retrouvera pas son pays natal.

Elle restera dans celui de ses parents, où elle a été enterrée par un jeune homme de nationalité marocaine, natif de Fès, avec lequel elle entretenait une relation amoureuse via Facebook.

Diabétique, elle aurait fait un malaise devant son nouvel amour ; ce dernier paniquant, l’aurait enterrée… sans s’apercevoir qu’elle était vivante. Dans le doute, la justice marocaine l’a incarcéré.

Crédit photo : wonderlane via Flickr (cc)

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.