Selection de la rédaction à lire sur lemonde.fr
Jusqu'à présent, le ministère de l'intérieur a toujours assuré que l'auteur présumé de la tuerie n'avait pas remis les pieds sur le territoire avant son interpellation à Marseille, le 30 mai. Lire la suite »