Une pensée pour trois rédacteurs du journal Présent (Présent 8120)

Une pensée pour les rédacteurs du journal Présent (Présent 8120)06/06/2014 – PARIS (Présent) – Des prières pour nos malades – Nos lecteurs s’inquiètent depuis plusieurs semaines de la « disparition » de trois signatures. Attentifs, ils nous envoient des décomptes. « Je ne vois plus la signature d’Olivier Figueras depuis 4 mois ; celle de Jeanne Smits depuis 3 mois ; celle de Rémi Fontaine depuis 2 mois… » Les mots de démission, de licenciement, sont prononcés. Le moment est venu de rompre la discrétion qu’ordinairement un journal observe vis-à-vis de ses rédacteurs. La situation se résume en deux mots : « longue maladie ».

Une fois que ces mots sont dits, qu’ajouter sinon que vous pouvez écrire à nos malades pour les réconforter dans leur inactivité forcée et souffrante ; et – surtout – que vos prières sont nécessaires. Les malades en ont besoin, la rédaction aussi. Elle est éprouvée par ces absences, elle lutte chaque jour pour que le journal soit de qualité, malgré la multiplication des tâches.

C’est cela, du « sain et légitime communautarisme », si Rémi Fontaine me permet de lui emprunter ce concept, lui dont les analyses sur notre petite chrétienté manquent, comme manquent celles de Jeanne Smits sur la vie, celles d’Olivier Figueras sur la géopolitique mondiale. Vous ne lirez pas leur signature de sitôt, vous ne les verrez pas, tenant comptoir, vendre livres ou journaux à la fête de Radio Courtoisie le 15 juin prochain. Mais ils sont dans nos cœurs.

Samuel Martin
Rédacteur en chef


En partenariat avec le quotidien Présent – Chaque jour, retrouvez sur Novopress la Une du quotidien Présent ainsi qu’un article sélectionné par la rédaction et mis gratuitement à votre disposition. Seul quotidien de réinformation, Présent est unique dans le paysage médiatique français. Contribuez à abattre le mur de la bien-pensance et du médiatiquement correct, lisez et faites lire Présent ! Abonnez-vous !

Crédit photo : michel_poitrenaud via Flickr (cc)