Le Norvégien Varg Vikernes devant les juges pour provocation à la haine et apologie de crimes de guerre