Ils voient des blonds aux yeux bleus partout (Présent 8116)

Ils voient des blonds aux yeux bleus partout (Présent 8116)

Ils voient des blonds aux yeux bleus partout (Présent 8116)

Ils voient des blonds aux yeux bleus partout (Présent 8116)

Le ton est primesautier, la mine couperosée. Notre président nous parle des djihadistes depuis le Calvados : « Nous les combattrons, nous les combattrons, nous les combattrons ». Comme ça trois fois. Monsieur 3 % répète 3 fois. C’est censé donner plus de poids à ses paroles.

L’effet, ridicule, n’est pas sans rappeler « le plein emploi » de Louis de Funès dans La Zizanie. En moins marrant. Hollande répugne à cracher sur les fruits pourris de sa politique d’immigration, cela se sent à la pauvreté de sa déclaration à contrecœur. Il se félicite et félicite le gouvernement que le Roubaisien Mehdi Nemmouche ait été interpellé dès qu’il a mis le pied en France. Il se fout de nous. (Trois fois). On sait que le tueur présumé a été arrêté totalement par hasard au cours d’un contrôle douanier inopiné à la gare Saint-Charles de Marseille. Difficile de le louper : il voyageait avec un fusil d’assaut Kalachnikov AK47 enroulé dans un drapeau du mouvement rebelle djihadiste syrien EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant), bardé d’un nombre impressionnant de munitions de gros calibre. Il avait également en sa possession la vidéo revendiquant les assassinats…

Hollande a de quoi se féliciter aussi de son profil type : bingo, un nouveau Mohamed Merah. Mais quelle surprise ! Les tartuffes du régime ne l’avaient pas vu venir. Les médias français, dès le 24 mai, mettaient en garde contre la tentation du « populisme ». Et l’individu recherché était de type… « européen ». Rappelez-vous lors de l’affaire Merah, ils avaient carrément vu un blond aux yeux bleus : « des yeux bleus sur un visage blanc » comme annoncé au 20 heures de Laurence Ferrari qui fantasmait à mort. A l’époque Le Canard enchaîné toujours si bien renseigné, titrait « Le tueur de Toulouse sent le nazi ».

On n’attend plus que Nicolas Chapuis du Nouvel Obs, pour nous resservir son tweet grandiose : « Putain je suis dégoûté que ce ne soit pas un nazi », quand il s’est avéré que le tueur de Toulouse était un musulman d’origine maghrébine.

Caroline Parmentier
www.present.fr


En partenariat avec le quotidien Présent – Chaque jour, retrouvez sur Novopress la Une du quotidien Présent ainsi qu’un article sélectionné par la rédaction et mis gratuitement à votre disposition. Seul quotidien de réinformation, Présent est unique dans le paysage médiatique français. Contribuez à abattre le mur de la bien-pensance et du médiatiquement correct, lisez et faites lire Présent ! Abonnez-vous !

Crédit photo : vermininc via Flickr (cc)