L’alcoolisme de Jean-Claude Juncker, vraie raison de l’hostilité de David Cameron ?

2 juin 2014 | Europe, Politique

Photo : Jean-Claude Juncker (à gauche) et Herman Van Rompuy, prêts pour le casting d’un prochain Bal des vampires ? Crédit : europeancouncil (cc)
02/06/2014 – BRUXELLES (NOVOpress) – Le Premier ministre britannique a menacé ses partenaires européens d’une sortie de son pays de l’UE si le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker devenait président de la Commission européenne. L’argument avancé serait « qu’une figure des années 80 ne peut pas résoudre les problèmes des cinq prochaines années » (Challenges) faisant sans doute référence à la vision ultra-fédéraliste de Jean-Claude Juncker.

La presse luxembourgeoise évoque quant à elle les penchants pour l’alcool de Jean-Claude Juncker, « un fumeur invétéré et un buveur », qui le rendraient indésirable à la tête de la Commission européenne. « Juncker est un fumeur invétéré et un buveur ». C’est avec ces mots que Jeroen Dijsselbloem, actuel président de l’Eurogroupe, a décrit son prédécesseur luxembourgeois lors de l’émission humoristique «Knevel & Van den Brink», dont des extraits ont été diffusés lundi soir sur la chaîne DFT tv/De Telegraaf. Une affirmation tonitruante survenue après une question relative à la consommation d’alcool lors des réunions européennes.

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.