Chroniques de l’Europe assiégée (suite) : des djihadistes arrêtés à Melilla (Espagne)

31/05/2014 – MELILLA (NOVOpress) – Sept personnes ont été arrêtées à Melilla (Espagne) dans le cadre d’une opération conjointe de la gendarmerie et de la Police espagnoles, qui ont démantelé un réseau international de recrutement djihadiste pour le compte d’organisations islamistes installées au Mali et en Libye. Parmi les personnes arrêtées figure le premier djihadiste “espagnol” tout juste rentré du Mali. Melilla est une petite ville espagnole située sur la côte Nord-Ouest de l’Afrique, et formant une encoche dans le territoire marocain. À l’image de Lampedusa en Italie, Melilla sert de point de passage aux africains subsahariens pour rentrer illégalement en Europe : rien que cette semaine, près de 500 d’entre eux sont parvenus à rejoindre Melilla.

Depuis le mois de mars les polices espagnole et marocaine ont porté un coup dur à la cellule djihadiste la plus active en Espagne, responsable du recrutement de volontaires pour les djihad notamment à destination de la Syrie et du Mali.

En France, le Bloc identitaire et le député Jacques Bompard militent pour la suppression de la nationalité française aux djihadistes : près de 300 Français issus de l’immigration se battraient actuellement dans des groupes terroristes musulmans en Syrie. Le cocktail explosif immigration/islam, dont Mohamed Merah et sa famille sont la plus parfaite illustration, ne fait que commencer en Europe…