Le prix de l’électricité nucléaire augmente, mais reste compétitif

Le prix de l’électricité nucléaire augmente, mais reste compétitif

28/05/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
C’est la Cour des comptes qui donne l’alerte. Le prix de l’électricité nucléaire augmente nettement. Plus 20 % entre 2010 et 2013, passant de 50 à 60 € le mégawatt heure.

Comment s’explique cette augmentation ?

Les charges de maintenance ont doublé, en particulier à cause du choix de prolonger la durée de vie des centrales au‑delà de ce qui avait été prévu à l’origine. Il faut en effet remplacer certaines pièces et la surveillance des réacteurs devient plus coûteuse. Il a aussi fallu réaliser des modifications de sécurité pour tenir compte des leçons de la catastrophe de Fukushima.

Le rapport souligne aussi de fortes incertitudes sur le coût futur de l’enfouissement des déchets et du démantèlement des centrales arrivées en fin de vie. Ces coûts sont sans doute sous‑estimés.

La sécurité nucléaire est-elle pour autant assurée ?

Des inquiétudes demeurent, en particulier du fait de l’utilisation croissante de sous‑traitants, qui peuvent être moins bien formés pour assurer la maintenance de système dangereux par nature.

Le nucléaire reste‑t‑il compétitif ?

En passant à 60 € le mégawatt heure, le nucléaire est plus cher que l’électricité des barrages. Celle-ci peut revenir à seulement 20 €, mais on ne peut pas construire plus de grands barrages actuellement. Le charbon et le gaz tournent autour des mêmes prix que le nucléaire, entre 60 et 80 €.

Les énergies renouvelables sont par contre bien plus chères. L’éolien terrestre ou maritime dépasse facilement les 100 €, et l’énergie solaire, les 200 € du mégawatt heure.

Crédit photo : Sancio83, via Wikipédia, domaine public.