Pour son directeur de cabinet : “Copé n’a pas été mis au courant de cette dérive”

27 mai 2014 | France, Politique

27/05/2014 – PARIS (NOVOpress) – Le directeur de cabinet de Jean-François Copé, invité lundi soir sur BFMTV, a juré avec des tremblements dans la voix que le président de l’UMP n’avait « jamais été mis au courant de dérives » liées aux comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. Tout en reconnaissant que des prestations fournies par la société Bygmalion avaient été indûment facturées à l’UMP au lieu d’être imputées aux comptes de campagne du candidat.

Il semble que Jean-François Copé s’organise pour passer pour un con plutôt que pour un voleur !

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.