Cyber-espionnage : Pékin dénonce des « accusations américaines fabriquées »