Le permis de conduire, un produit de luxe ?