Italie : Des terroristes islamiques sur les bateaux de « réfugiés »

Italie : Des terroristes islamiques sur les bateaux de « réfugiés »

09/05/2014 – ROME (NOVOpress) – Pendant que la Marine italienne s’active à faire débarquer des clandestins supplémentaires par milliers tous les jours, la Police découvre l’eau chaude. Le préfet Alessandro Pansa, Chef de la Police nationale, en a fait l’annonce lors des cérémonies du 8 mai : « en même temps que les désespérés qui cherchent du pain et des droits [sic] peuvent aussi arriver en Europe des militants ou des militants potentiels d’organisations terroristes en guerre contre l’Occident ».

« Ces organisations terroristes, a révélé le préfet à ceux qui ne s’en seraient pas doutés, sont impliquées dans le trafic des migrants [comme on dit en novlangue, N.d.T.] depuis l’Afrique. Le terrorisme international est à la recherche d’actions sanglantes dans des pays où l’impact sur l’opinion publique et l’écho médiatique sont nettement plus forts que dans ses régions d’origine. Il constitue une menace dont nous sommes conscients ».

Que va faire concrètement la police, le préfet Pansa ne l’a pas expliqué. Il faut dire qu’il est très occupé, ces temps-ci, par une batterie de nouvelles mesures pour lutter contre « le racisme, l’intolérance et la discrimination raciale » dans le football. Le découpage des stades en secteurs plus petits permettra de mieux identifier « ceux qui se rendent coupables de chœurs racistes ».

En tout cas, « les Italiens peuvent être tranquilles », c’est le préfet qui le leur dit. « La police nationale, a-t-il déclaré pompeusement, est un organisme sain, formé de femmes et d’hommes qui ont placé le respect de la démocratie et des lois au sommet des valeurs au nom desquelles ils mettent chaque jour en jeu leur intelligence et leur sécurité ». Pris littéralement, ce galimatias voudrait dire que les policiers prennent entre autres risques quotidiens celui d’être des imbéciles…

Les terroristes débarquent mais la police lutte contre les chants racistes. L’essentiel est sauf.

Crédit photo : DR.