Les fréquentes violences conjugales au sein des couples homosexuels font l’objet d’un silence accablant