Royaume-Uni/élections européennes : l'UKIP en tête des sondages, la presse se déchaîne

Royaume-Uni/élections européennes : l’UKIP en tête des sondages, la presse se déchaîne

04/05/2014 – LONDRES (NOVOpress) – Les médias britanniques se déchaînent contre l’UK Independant Party – UKIP – depuis que les sondages le donnent vainqueur des élections européennes à 38%. L’UKIP, un parti qui se veut contre Bruxelles, contre l’immigration, contre le politiquement correct, contre l’élite, est la cible d’attaques sans précédent de la presse d’Outre-Manche depuis que son futur succès aux prochaines élections européennes semble acquis. Son leader, Nigel Farage, fait partie des opposants les plus acharnés à l’intégration européenne et a prend régulièrement pour cible Hermann van Rompuy, président du Conseil européen, que ce soit pour sa politique ou son charisme

Depuis sa récente création, le parti de Nigel Farage avait subi le mépris ou les insultes de nombreux responsables officiels, comme Kenneth Clarke, ministre sans portefeuille du gouvernement de David Cameron, qui parlait d’eux comme d’une collection de clowns, ou au pire de cinglés (fruitcakes). Mais depuis une semaine les grands groupes de médias britanniques, tous très favorables à l’Union européenne, récurent littéralement Facebook et Twitter à la recherche d’informations qui pourraient discréditer les membres et donateurs de l’UKIP.

Le Daily News du 24 Avril a évoqué des photos dénudées d’une assistante du leader du UKIP, Nigel Farage, obtenues par son ancien petit ami. Le Sun les a publiées. Le Daily Mail de son côté souligne que Nigel Farage emploie sa femme Allemande comme secrétaire alors qu’il se bat contre la venue de travailleurs étrangers sur le territoire Britannique. Channel 4 vient juste de « révéler » que Demetri Marchessini, un donateur important de l’UKIP avait déclaré l’année dernière lors d’une soirée de Noël que « les homosexuels sont incapables d’amour »…

Résultat du sondage COMRES / ITV
UKIP : 38 % (+8)
Parti travailliste-Labour : 27 % (-3)
Conservateurs-Tory : 18 % (-4)
Démocrates Libéraux : 8 %

Avec 38 % des votes, l’UKIP aura non seulement le plus grand nombre de sièges pour la Grande-Bretagne, mais ils seront aussi un des plus grands partis politiques de l’UE. Par ailleurs tout indique que des membres actuels des Tory rejoindront sans doute le groupe UKIP car il est probable que les conservateurs anglais ne pourront plus avoir leur propre groupe au Parlement Européen.

Une incertitude demeure quant à l’attitude d’autres élus de droite comme ceux de la Lega Nord italiens, du parti de la Liberté hollandais ou du Front National. Il faut bien constater que malgré cette campagne de dénigrement parfaitement orchestrée par l’establishment politico journalistique, l’UKIP reste en tête des sondages.

Sources : Daily News / The Sun / Daily Mail / Channel 4