Pour Vincent Peillon, « l’immigration est un fantasme »

Pour Vincent Peillon, « l’immigration est un fantasme »

02/05/2014 – PARIS (Bulletin de réinformation) – Mercredi, LCI avait ouvert son plateau à plusieurs têtes de liste de la circonscription Sud-Est pour les Européennes, dont Jean-Marie Le Pen pour le Front national, crédité de 23 % d’intentions de votes, et Vincent Peillon pour le PS, 13 %.

Ce dernier a une fois de plus nié la réalité de l’immigration, fidèle en cela à la position cardinale du Parti socialiste sur la question : « Tout le débat serait de dire que notre Europe est trop ouverte à tous les vents. Elle ne l’est pas ! Tout le monde le sait : elle ne l’est pas ! Mais nous alimentons un débat extrêmement nocif pour la démocratie et pour tous les partis démocratiques. Ce sont des fantasmes. La réalité des choses, c’est qu’il n’y a pas d’Europe passoire ».

Jean Marie Le Pen a alors ironisé sur le fait que M. Peillon ne devait pas souvent prendre le métro. Dans une réponse très argumentée, le président d’honneur du FN a rappelé que la démographe Michèle Tribalat a démontré dans son livre Les yeux grands fermés que tous les chiffres relatifs à l’immigration sont délibérément truqués. Jean Marie Le Pen a une fois de plus souligné la gravité des phénomènes migratoires dont « nous ne vivons que le début du commencement ».