Pour Alain Finkielkraut, les Français se sentent devenir étrangers sur leur propre sol