L’armée russe serait à 3km de la frontière, l’Ukraine « ne reculera pas »