Selection de la rédaction à lire sur lefigaro.fr
La déclaration inattendue du premier ministre Erdogan rompt avec le négationnisme traditionnel de l'État turc face au génocide de 1915-1916, mais suscite de nombreuses critiques. Lire la suite »