Crise identitaire au Royaume-Uni

Crise identitaire au Royaume-Uni

22/04/2014 – LONDRES (NOVOPress via le Bulletin de réinformation)
Le Royaume-Uni semble être au pic d’une véritable crise identitaire. A la veille d’élections européennes qui s’annoncent triomphales pour le Parti eurosceptique britannique UKIP, le climat interne du Royaume-Uni semble plus tendu et divisé que jamais.

David Cameron a été vivement critiqué ce lundi…

Effectivement, dans une lettre ouverte publiée par le Daily Telegraph, des scientifiques, des écrivains, des académiciens et autres notables se sont émus d’une déclaration faite par le Premier ministre David Cameron (photo) la semaine dernière. Ce dernier, dans un entretien accordé au journal de la communauté anglicane le Church Times, était en effet revenu sur sa propre foi et avait estimé que la Grande-Bretagne devait faire preuve de « davantage d’assurance quant à son statut de pays chrétien ». Les signataires de la lettre ouverte parue ce lundi l’ont épinglé en déclarant que la Grande-Bretagne n’est pas ou plus un pays chrétien, que c’est une « société plurielle » qui est « d’abord non religieuse ». Ils entendent ainsi souligner le fait que, pour eux, la société britannique n’est plus une société chrétienne, malgré son Histoire et son identité. Une façon de penser qui semble être illustrée par les changements dans les statistiques du recensement : en effet, en 2011, seul 59 % de la population anglaise et galloise s’identifiait comme chrétienne, contre 72 % en 2001. David Cameron, multirécidiviste, avait quant à lui déjà déclaré, en 2011, que la Grande-Bretagne était un pays chrétien et « qu’elle ne devait pas avoir peur de le dire ».

Pendant ce temps, l’islamisme est toujours plus présent en Grande-Bretagne…

Pendant que certains rédigeaient une lettre ouverte au Premier ministre, l’imam radical Anjem Choudary appelait à un rassemblement contre ce qu’il nomme « la croisade britannique » après la prière du vendredi devant la mosquée de Regent’s Park au cœur de Londres. A l’appel de l’English Defence League et de Britain First, des contre-manifestants s’étaient rassemblés(vidéo) pour s’opposer à Anjem Choudary. Manifestants et contre-manifestants, séparés par la police, se sont invectivés et lancé des projectiles pendant une heure dans un climat de tension et de chaos rarement vu dans ce quartier. Les manifestants islamistes ont agressé et pris à partie des journalistes anglais. Les contre-manifestants anti-charia ont ensuite quitté les lieux sous escorte policière tandis que les islamistes ont pu tenir leur rassemblement et demander l’application de la charia en Grande-Bretagne.

Cette scène chaotique ainsi que la lettre ouverte adressée à David Cameron illustrent parfaitement la crise identitaire à laquelle la Grande-Bretagne doit faire face aujourd’hui et qui vient s’ajouter à sa situation dans l’Union européenne et au succès du parti eurosceptique UKIP. On ne peut que craindre une aggravation de cette crise et les élections européennes ainsi que le référendum pour l’indépendance de l’Ecosse seront des moments clefs à surveiller.

Crédit photo : Gouvernement britannique via Wikipédia (cc).