Onze militants proches des « bonnets rouges » ont passé le week-end en détention