Italie : Casapound ne pourra pas se présenter aux élections européennes

Italie : Casapound ne pourra pas se présenter aux élections européennes

17/04/14 – ROME (NOVOpress)  – En Italie aussi, le système sait se défendre et a bien verrouillé l’accès aux élections « démocratiques ». Ainsi, Casapound, le mouvement de droite sociale et radicale italienne, ne pourra pas se présenter aux prochaines élections européennes, faute d’avoir rassemblé les 150.000 signatures de parrainages exigées par la loi pour tout parti non représenté au sein du Parlement.
Le mouvement à la tortue n’est en effet parvenu qu’à récolter qu’environ 85.000 signatures, ce qui est déjà un chiffre considérable pour un parti sans moyens financiers ni permanents autres que bénévoles.

Dans un communiqué, Simone Di Stefano, le vice-président de Casapound, a d’ailleurs tenu à remercier tous ces signataires.

« Merci à tous! Même si les très nombreuses signatures récoltées ne suffisent pas à présenter notre liste aux élections européennes. Malheureusement, la loi électorale italienne pour les élections européennes est prévue spécifiquement pour en exclure ceux qui ne sont pas représentés au Parlement, ceux qui ne sont pas dans le jeu du système et de la connivence. Heureusement par contre, des mouvements anti-Union Européenne en France, Grèce, Hongrie, Angleterre et Allemagne seront bels et bien présents à Bruxelles pour entamer la démolition de ce monstre infâme qui veut la mort de nos nations. “Assez de l’UE !” ce n’était pas seulement un slogan de campagne, mais une position politique précise que nous allons continuer à soutenir fermement, dans les rues, auprès de notre peuple! » a-t-il notamment déclaré.