La vérité sur la « rumeur du 9-3 » : les demandeurs d’asile sont bien envoyés en province