Kosovo : vers un tribunal international pour étudier les accusations de trafic d’organes

15 avril 2014 | Actualité internationale, Europe, Politique, Société

Le siège de la Cour pénale internationale, La Haye (Pays-Bas). Crédit photo : Vincent van Zeijst via Wikipédia (cc).

15/04/2014 – PRISTINA (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Le Kosovo vient d’appuyer le projet européen de lancement d’un tribunal international devant juger des auteurs des crimes commis durant le conflit opposant l’UCK et les Serbes de Slobodan Milosevic, et la période postérieure. Selon le rapport Dick Marty, sénateur suisse mandaté par le conseil de l’Europe pour enquêter sur des trafics d’organes, 1 800 disparitions avait été comptabilisé durant le conflit, et 500 durant la période suivante. Kosovars albanais et serbes, certains avaient été déplacés en Albanie, puis tués, ceci pour alimenter des trafics d’organes. Certains membres de l’UCK sont dans le viseur de la justice internationale. A noter l’essentiel des procédures judiciaires sera mené dans un pays de l’UE, certainement les Pays-Bas.

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.