Le FBI arête un suspect prêt à lancer des drones armés contre des écoles

Le FBI arrête un suspect prêt à lancer des drones armés contre des écoles

10/04/2014 – BRIDGEPORT (NOVOpress) – À Bridgeport dans le Connecticut, un citoyen marocain est détenu sans possibilité de libération sous caution après que des agents du FBI aient découvert son plan pour utiliser des maquettes volantes radioguidées lancées sur des écoles ou des bâtiments fédéraux.

L’homme de 27 ans, El Mehdi Semlali Fahti, arrêté lundi dernier, va faire face à des accusations de terrorisme devant un grand jury. À l’appui de ses accusations le FBI a indiqué qu’un agent infiltré avait enregistré les préparatifs de Fathi, qui avaient démarré voici plusieurs mois.

Du matériel et des outils divers ont bien été découverts dans l’appartement du suspect, mais sans aucune trace de bombe pour le moment.

Fathi avait cependant précisé à l’agent du FBI qu’il savait où se procurer les explosifs pour son projet, en Californie du Sud près de la frontière du Mexique, et que son financement venait d’un compte qui servait aussi à blanchir l’argent de la drogue. Il était arrivé avec un visa étudiant aux États-Unis était resté 7 années sans permis de séjour après avoir échoué à ses examens universitaires.

Source : CBS News

Crédit photo : Don McCullough via Flickr (cc)