Un universitaire suisse milite pour la non-reconnaissance des diplômes et des titres universitaires français en Suisse

Un universitaire suisse milite pour la non-reconnaissance des diplômes et des titres universitaires français en Suisse

09/04/2014 – GENÈVE (NOVOpress) – Un universitaire franco-suisse, Anatoly Livry, vient de publier un texte dénonçant une concurrence universitaire déloyale entre la France et la Suisse et appelle à un référendum d’initiative populaire pour la non-reconnaissance des équivalences universitaires entre la France et la Suisse. En l’absence d’une telle mesure, dit-il, l’université suisse sera verrait submergée d’une « une armada [de diplômés] dont le niveau scientifique est bien moindre, depuis plusieurs décennies, que celui de nos universitaires suisses. »

Il dresse dans la foulée un tableau extrêmement sombre de l’université française, qu’il connaît bien pour avoir enseigné à l’université Nice-Sophia Antipolis ainsi qu’à Paris IV-Sorbonne : à ses yeux, les universitaires français sont pour la plus grande partie d’entre eux des “fonctionnaires-idéologues” marxistes illettrés, “possédant la culture générale d’adolescents de 13 ans”. Népotisme, promotions idéologiques, syndicales ou sexuelles, tels sont les fléaux qu’Anatoly Livry aimerait voir épargner à la Suisse.

Son appel est disponible en intégralité sur son site internet. Une pétition a été initiée dans la foulée : http://www.france-petitions.com/petition/403/petition-et-proposition-d-initiative-populaire-pour-la-non-reconnaissance-des-diplomes-et-des-titres-universitaires-francais-en-suisse

Crédit photo : DR