Fractures sociales et identitaires : Le leurre du «vivre ensemble»