Le gouvernement Valls, un “néant remanié” ?