Quand Hollande croise Mélenchon à l’AFP