Dans le Vaucluse, le modèle Bompard a convaincu de nouvelles communes

3 avril 2014 | Politique

03/04/2014 – ORANGE (NOVOPress via le Bulletin de réinformation)
La Ligue du Sud, parti animé par Jacques Bompard, étend son influence locale. Elu maire d’Orange pour la première fois en 1995, Jacques Bompard est régulièrement largement réélu dès le premier tour. Son épouse Marie‑Claude Bompard, elle aussi a été confortablement réélue, à la tête de la commune de Bollène, en duel face à la gauche.

Une troisième ville a suivi le mouvement : Philippe de Beauregard, un proche collaborateur de Jacques Bompard a été élu en triangulaire à la tête de la commune de Camaret-sur-Aigues. Enfin, une autre ville du Vaucluse a donné ses suffrages au Front national : il s’agit du Pontet, également remporté en triangulaire.

La Ligue du Sud prospère sur le terrain de la gestion financière rigoureuse et de l’attractivité économique locale. Eprouvé à Orange, ce modèle a su convaincre de nouvelles municipalités et fait tache d’huile. Ce succès est aussi facilité par la bonne entente entre Jacques Bompard et les responsables locaux du Front national.

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.