Yamina Benguigui cache bien son grisbi

Yamina Benguigui cache bien son grisbi

01/04/2014 – PARIS (NOVOpress via le bulletin de réinformation)
La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a évoqué hier « un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité » de la déclaration de patrimoine de Yamina Benguigui, la ministre déléguée à la Francophonie. Réélue dimanche dernier conseillère de Paris, Anne hidalgo lui a demandé de démissionner.

Yamina Benguigui risque trois ans d’emprisonnement, 45.000 € d’amende et la confiscation de ses droits civiques pendant dix ans. Que nos ploutocrates se rassurent, madame Benguigui à su s’entourer de l’avocate Malinbaum pour défendre ses intérêts.

Crédit photo : Wim Van de Genachte via Wikipédia (cc)