La France condamnée 28 fois par la Cour européenne des droits de l’homme