Le retraité François Léotard à la rescousse du « Front Républicain » ?