La Commission européenne pour la privatisation de l'eau

La Commission européenne pour la privatisation de l’eau

21/03/2014 – BRUXELLES (NOVOpress) – La Commission européenne n’imposera pas de lois pour reconnaître l’eau comme un droit humain. Avant cette décision, 1,7 millions de citoyens de l’UE ont voté contre la privatisation de l’eau. Les critiques appellent cette décision une “gifle au visage des citoyens.” Selon le réseau “Mouvement européen pour l’eau”, « le fort appui de la Commission pour la privatisation va à l’encontre de la tendance croissante en Europe (…) la privatisation ne livre pas forcément les bienfaits annoncés. Paris et d’autres villes ont récemment re-municipalisé leurs services d’eau en raison de mauvaises expériences avec la privatisation. En 2004, le gouvernement néerlandais a adopté une loi interdisant la délégation du service public de l’eau au secteur privé et la Cour constitutionnelle italienne a jugé que toute législation future tentant de privatiser les services publics serait inconstitutionnelle. »

Crédit photo : cpdg via Flickr (cc)