Les musulmans de Boko Haram au Nigéria accusés du meurtre de plusieurs enfants chrétiens pendant leur sommeil

Les musulmans de Boko Haram au Nigéria accusés du meurtre de plusieurs enfants chrétiens pendant leur sommeil

19/03/2014 – ABUJA (NOVOpress) – Environs 40 enfants et jeunes hommes de 11 à 18 ans ont été tués par balles, au couteau ou brulés vifs lors d’un raid contre leur pensionnant à Yobé au Nigéria fin février dernier.

Les victimes qui étaient parvenues à s’enfuir par les fenêtres de l’immeuble aux issues condamnées ont été égorgées, a déclaré un professeurs qui a réussi à s’enfuir dans la savane. « Ceux qui n’ont pas tenté de s’échapper sont morts brulés vifs ». Cette dernière attaque élève à 300 le nombre de personnes tuées par le Boko Haram dont le nom musulman veut dire « interdiction de l’éducation occidentale ». Cette secte islamiste prétend imposer la charia sur l’ensemble du Nigéria. « Tout le monde vit dans la peur » dit le gouverneur local Maina Ularamu après que le village voisin d’Izghe ait été attaqué deux fois en une semaine laissant 109 habitants morts.

Pendant ce temps en Syrie, autre pays d’Afrique confronté à l’islam terroriste, les alliés islamistes de François Hollande et Barack Obama convertissent les chrétiens coptes avant de les égorger en public.

Source : The Guardian

Note : La République fédérale du Nigeria est une ancienne colonie anglaise. Le pays est scindé en deux, le nord à dominante islamiste, et le sud à dominante chrétienne. Aux divisions religieuses s’additionnent des divisions ethniques nord-sud. Gangréné par la corruption, le pays est un important producteur de pétrole (5ème producteur de l’OPEP).