La socialiste et philosophe Fabienne Brugère, idéologue du genre, indésirable pour l’Eglise de France

La socialiste et philosophe Fabienne Brugère, idéologue du genre, indésirable pour les catholiques

18/03/2014 – BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) – Depuis quelques jours une polémique grandissait au sein des milieux catholiques. Fabienne Brugère (à droite sur l’image), professeur de philosophie qui avait remis le titre de docteur Honoris Causa à la très polémique Judith Butler (« papesse » de la théorie du genre) (à gauche sur l’image), faisait partie des conférenciers lors de la journée nationale de formation des délégués diocésains à la pastorale familiale, prévue le 19 mars prochain.

Devant l’émoi suscité par la présence de celle qui est également candidate sur la liste du socialiste Vincent Feltesse, aux élections municipales de Bordeaux, le Conseil Famille et société de la Conférence des évêques de France (CEF), présidé par Mgr Jean-Luc Brunin, a décidé d’annuler l’intervention de cette dernière.

Il faut dire que de nombreux sites internet, parmi lequel le Salon-Beige, très populaire chez les catholiques pratiquants, avaient sonné l’alerte et demandaient « de déprogrammer l’intervention de Mme Brugère ».

Ces derniers ont donc été entendus par la hiérarchie catholique qui s’est justifiée en expliquant que « les conditions du dialogue ne sont pas réunies, comme l’ont montré les tensions et les remous qui ont entouré cette venue ».

Si de nombreux catholiques se sont réjouis de cette décision, celle-ci est très critiquée depuis quelques jours par les milieux de gauche, et notamment par le candidat socialiste Vincent Feltesse qui s’est déclaré « atterré ».

Crédit photo Fabienne Brugère : Yves Tennevin, via Flickr, (cc). Crédit photo Judith Butler : Jreberlein, via Wikipédia (cc).