Selection de la rédaction à lire sur lemonde.fr
Le PDG de Facebook dit avoir appelé directement Barack Obama. Dans le même temps, la NSA a démenti avoir mis en place de fausses pages Facebook pour diffuser des logiciels malveillants. Lire la suite »